Menu Page d'accueil
Deutsch România Accessibilité

COMMUNIQUÉ DU MAIRE

Face à plusieurs rassemblements spontanés, Olivier Dehaese,maire, souhaite rappeler que malgré le déconfinement progressif, l'épidémie n'est pas terminée et qu'il convient de respecter les mesures barrières.
Publié le vendredi 22 mai 2020

Madame, Monsieur,

 

Depuis le 11 mai, le déconfinement progressif du pays a commencé. Les écoles rouvrent, les commerces revivent, les entreprises repartent. C'est un soulagement tant ce redémarrage était nécessaire et attendu.

Pour autant, l'épidémie n'est pas encore terminée et le virus continue à circuler de manière plus ou moins forte selon les régions et les villes. C'est pourquoi le respect des mesures barrière et de la distanciation physique reste indispensable pour limiter la propagation du virus. Or, on me signale très régulièrement, sur l'espace public, des rassemblements de plus de 10 personnes ou des regroupements sans respect de la distanciation physique. Il s'agit souvent d'adolescents, dont la scolarité n'a pas repris puisque les collèges ne sont que partiellement ouverts et les lycées toujours fermés ou de jeunes adultes et étudiants. Les points de rassemblements sont divers - terminus bus de la Timonière, bancs publics près des aires de jeux, espaces natures... - et les horaires parfois nocturnes occasionnant des nuisances pour les riverains. Je demande à tous ces jeunes, dehors dans la journée, de redoubler de vigilance quant au respect des gestes barrière et à la distanciation physique. Personne ne souhaite une reprise de l'épidémie et une nouvelle période de confinement. Je leur demande également de limiter leur présence dans les espaces publics la nuit. Outre les risques sanitaires importants qu'ils font courir à leurs proches, ces regroupements constituent une nuisance, en particulier sonore, difficilement supportable pour tous ceux, déjà durement touchés par le confinement, qui habitent à proximité des lieux de rassemblements.

Montrez votre civisme en restant chez vous!

Cela n'interdit pas de recevoir quelques amis. Enfin, je demande aux parents d'être vigilants à ne pas laisser leurs adolescents dehors tard dans la nuit nuire à la tranquillité à laquelle tout le monde aspire. Est-ce la mission prioritaire de nos services de gendarmerie que d'intervenir sur des rassemblements d' enfants de 14, 15 ou 16 ans à 3 ou 4 heures du matin sur l'espace public? La gendarmerie et les services de police municipale s'efforcent de tout mettre en oeuvre pour que le calme et la tranquillité soient de mise tout le temps et partout à Acigné. Mais c'est d'abord de la responsabilité des parents de veiller à ce que leurs adolescents mineurs ou leurs jeunes adultes domiciliés chez eux ne causent pas de troubles en journée comme en soirée ou de nuit. C'est aussi cela faire preuve de responsabilité et de civisme.

 

 

Olivier Dehaese Maire d'Acigné

Haut de page
Création site Internet mairie